Poker : Europe contre Etats Unis

C’est le grand retour de la Caesars Cup, pour notre plus grand plaisir ! Privé de ce superbe tournoi l’an dernier, c’est à Cannes que l’on fêtera son retour, le 19 Octobre au cours des WSOPE.

Le vieux continent affrontera le nouveau continent et cette année, les capitaines d’équipes ne pouvaient etre mieux choisis puisque c’est Bertrand « ElkY » Grospellier qui défendra les couleurs de l’Europe, tandis que Phil Hellmuth « Poker Brat » defendra celles des Etats Unis d’Amérique !

Les équipes seront composées chacune de 5 joueurs choisis personnellement par les capitaines d’équipe. Autant dire que le niveau promet de plafonner !

Les Etats Unis, ayant toujours un temps d’avance sur les autres nations du monde (quoi que fragilisés ces derniers mois !), la liste potentielle des membres de l’équipe a déjà été évoquée publiquement. Les noms de Daniel Negreanu, Johnny Chan, Doyle Brunson, Phil Ivey ou Huck Seed nous laisse présager une équipe en béton armé !

C’est lors d’une Head’s Up que ces deux équipes seront mis a l’honneur.

On se souvient que la cérémonie des Caesars Cup avait récompensé le continent européen il y a deux ans qu’avait dirige Annette Obrestad contre Daniel Negreanu qui défendait l’équipe américaine.

Nous verrons bien cette année si les européens relèveront le défi et continueront, dans la lancée des WSOP 2011, leur folle ascension dans le monde impitoyable du poker !

Peut-on jouer depuis l’étranger sur un site basé en France ?

Vous habitiez en France et aviez l’habitude de jouer sur des sites en « .fr » mais vous résidez désormais à l’étranger et vous n’accédez pas à tous ces sites, Pourquoi? Est-il légale d’y jouer de l’étranger? Faisons un point sur cet imbroglio législatif…

Les sites en « .fr » , et leur accès?

Les sites de jeux d’argent en ligne qui sont agréés par l’ARJEL en qui se termine en « .fr » sont réservés exclusivement aux résidents français. Vous devez absolument résider sur le territoire français pour jouer sur un site en « .fr ». Cela dit, beaucoup de joueurs étrangers utilisent les sites de poker français, c’est un phénomène nouveau et qui prend de l’ampleur.

Si vous n’habitez pas en France, vous devez clôturer votre compte ou le mettre en stand by. Les opérateurs doivent vous prévenir avant que vous fassiez une de ces opérations. Les législateurs ont prévu des sanctions très lourdes concernant les sites de jeux qui ne respectent pas ces règlements.

Si vous résidez à l’étranger préférez les « .com « 

L’accès aux sites en « .fr » est donc clairement interdit de l’étranger. Il faut donc résider en France pour jouer sur les sites « .fr »

Et si vous n’êtes pas inscrit sur des sites agréés en France, alors profitez de votre exile pour vous inscrire sur des sites en « .com ». Et tenter l’expérience avec moins de taxation, et la possibilité de jouer avec des joueurs du monde : les avantages sont nombreux dans les autres pays européens mais pas dans tous, et les prizepools par exemple sont très souvent plus importants au Royaume-Uni

Cependant depuis la France ne jouez jamais en ligne sur des sites de poker ou des casinos en « .com » qui sont illégaux même s’ils sont agrées ailleurs. Vous risqueriez d’être accusé de complicité d’activité illégale exercée par le site. Et les logiciels peuvent ne pas être fiables et malgré les bonus attractifs, vous risqueriez de vous retrouver sans recours si l’opérateur ne vous payait pas votre du.

A Rome comportez vous en romain…si vous êtes un gros joueurs, mieux vos être au fait des réglementations des pays ou vous vous trouvez et tirez partie des avantages que chaque pays recèle.

Le casino Ruhl se dote de 50 nouvelles machines à sous

Le très select casino Ruhl, appartenant au groupe Barriere, situé sur la Promenade des Anglais vient d’investir dans 50 toutes nouvelles machines à sous effrayantes d’innovation !

Bien entendu, la période est bien choisie puisque le mois d’Aout est incontestablement le mois le plus rentable dans cette région et particulièrement pour les casinos qui voient leur fréquentation se décupler.

De plus, il fallait être particulièrement imaginatif et compétitif pour rivaliser avec le voisin de pallier du Ruhl, le Palais de la Méditerranée appartenant au groupe Partouche. Ce casino n’a pas lésiné sur les moyens puisqu’il est capable aujourd’hui de proposer des machines à sous nouvelle génération en 3 dimensions qui balaient d’un coup de main les machines à sous traditionnelles.

Le Ruhl se met donc également à la page. Son décor tres célèbre dans le style art-déco fait de ce casino un haut lieu mythique et il ne fait aucun doute que ces nouvelles machines à sous vont incontestablement booster son chiffre d’affaire.

C’est Jean Charles Pitt, directeur général du casino qui s’est réservé le privilège d’annoncer à la presse ce nouvel investissement. Il s’agira donc de machines directement importées de Las Vegas, interactives, dont la fabrication est l’œuvre du groupe International Game Technology (IGT). Le Ruhl, sera le seul casino à présenter ses machines en dehors du Caesars, de Wynn, du Sin City et du Bellagio.

L’ergonomie de ces nouvelles machines à sous se rapprochent incroyablement de ce que sont capables de proposer les casinos en ligne avec plus de 300 jeux interactifs. Ainsi, le joueur n’est pas oblige de changer constamment de place et d’aller de machines en machines.

Ces fonctionnalités attirent de plus en plus de joueurs qui ont la chance de vivre l’atmosphère unique et irremplaçable des casinos terrestres tout en bénéficiant des avantages des casinos en ligne.

Décidément, on n’arrête pas le progrès !

Quelques inquiétudes soulevées par la Directive des droits des consommateurs

Les jeux de hasard auraient été laissés hors portée de la Directive des droits des consommateurs Cela aurait causé un tollé à Remote Gambling Association (RGA), qui a déclaré

« Dans ce contexte (accord venant d’être conclu sur le texte définitif de la Directive des droits des consommateurs) la RGA regrette que la vonlonté de certains États membres d’exclure les jeux de hasard du domaine législatif européen l’a emporté sur la protection des joueurs en ligne ».

La RGA veut promouvoir une industrie réglementée avec environnement sécurisé pour les consommateurs.

Le RGA a applaudit la proposition de la Commission européenne qui prone une Directive des droits des consommateurs énonçant les exigences générales pour les entreprises. Ces garanties ne sont pas spécifiques aux jeux en ligne et dans ce cas, elles auraient été judicieuses pour les dispositions à prendre pour éviter par exemple la participation des mineurs, la dépendance au jeu…

La Directive a imposé aux opérateurs de jeux en ligne des dispositions mais elle ne leur a pas offert un accès incontrôlé et illimité aux marchés nationaux.

Pendant les négociations, quelques États membres du Conseil sont arrivé à exclure les jeux de hasard en ligne de la Directive. Une telle disposition prive les joueurs de protections additionnelles prévues par la Directive. Il est également antagoniste avec l’approche nouvelle de la Directive des pratiques commerciales inéquitables, qui est relatives aux jeux et interdit de faire valoir que les produits favorisent le gain aux jeux de hasard.

Un autre point a été soulevé par Clive Hawkswood, PDG de l’Association, qui a expliqué : « Nous sommes très déçus de l’exclusion des jeux du giron de la Directive des droits des consommateurs, cela montre, une fois de plus que certains des États membres feront leur possible pour garder leurs monopoles de jeu détriment de la sécurité des consommateurs. Il est particulièrement édifiant de constater que les mêmes entités qui accusent hypocritement le secteur privé de l’industrie des jeux en ligne de ne pas vouloir se réglementer font leur possible pour bloquer toutes les initiatives de l’UE à ce sujet » D’après le Directive les consommateurs sont plus en sécurité avec un secteur privé bien réglemente qu’avec un monopole d’état qui se réserve le droit de réglementer comme bon lui semble.

Mega Moolah désormais sur smartphone

La machine à sous Mega Moolah est désormais disponible sur smarphone pour le plus grand plaisir des amateurs. En effet, la machine progressive Mega Moolah fait partie des jeux en ligne les plus prisés de sa catégorie et peut-être les plus utilisés car il est proposé sur plusieurs supports.

Un des jeux de casino les plus célèbres sur votre téléphone

Même si le producteur Microgaming n’est plus sur le marché français depuis fin 2010, entraînant dans sa suite le réseau Fortune Affiliates, sa machine progressive Mega Moolah, demeure le jeu le plus populaire dans la communauté des joueurs de casino en ligne. En Europe les opérateurs veulent rester en vogue et adaptent leurs services aux différents média. En effet on note de nombreux sites de poker et de paris sportifs qui ont déjà lancé leurs applications pour smartphones.

L’éditeur Microgaming (qui est déjà bien remplacé sur le marché français par casinos Top Game, Rival, et Real Time Gaming) a developpé une téchnologie qui est appelée Spin 3 pour son plus grand succès et donne désormais à ses utilisateurs la possibilité de tirer le meilleur profit de Mega Moolah sur leur téléphone, avec des options uniques de gains pouvant passer le million. Le Directeur Général de Spin 3 M. Matti Zinder, dit à ce propos que la population mondiale « est le témoin d’une révolution technologique et culturelle avec l’apparition de téléphones mobiles multifonctions et de tablettes ultra-minces, qui représentent désormais des produits extrêmement prisés par le consommateur ».

Une machine à sous qui vous va bien

M. Zinder déclare « on ne peut pas atteindre la meilleur qualité d’offre de jeu sans une plateforme exactement adaptée et en concordance parfaite avec les desseins du développeur. Etant donné la notoriété spectaculaire que connaissent les smartphones, il est essentiel que nous choisissions les modèles Androïd les plus susceptibles de refléter la qualité de nos produits ».

Mega Moolah a conquis des millions de joueurs grâce à son jackpot progressif très connu désormais mais aussi du fait de sa gamme de bonus plus rémunérateurs les uns que les autres. Les éditeurs s’attendent à ce qu’un nouveaux public tente sa chance sur smartphone, cette technologie permet un confort que ne peuvent offrir les ordinateurs fixes. « Nous pensons avoir été capables de nous adapter en toute circonstance. Notre jeu Mega Moolah a déjà une longue histoire et c’est avec joie que nous lui offrons un nouveau chapitre inoubliable »,conclue M. Zinder.

Dernière ligne droite aux WSOP

On en est à un peu plus de la moitié et toutes celles et ceux qui ont la chance de se trouver dans l’antre du jeu, à Las Vegas, sentent bien que la pression monte de jours en jours, et donc, une pause s’impose !

Cette courte pause va être le prétexte pour apaiser les esprits et remotiver les troupes, pas les troupes françaises qui, elles, sont déjà, quoi que soit l’issue du Main Event, victorieuses avec leurs 4 bracelets obtenus (à ce jour)…personne n’en espérait autant !

Mais dans quelques jours la bataille reprendra et elle sera de taille. En effet, le titre de champion du monde est le titre le plus convoité et personne ne fera de cadeaux pour y parvenir, ou en tout cas, pour se hisser aux tables finales. Se faire remarquer au WSOP est une opportunité unique pour propulser sa carrière de joueur professionnel.

Pour ce qui est du « Grinder », alias Michael Mizrachi, le favori, il n’obtient « que » le second bracelet dans le tournoi d’Omaha Stud Split à 2500 dollars ; c’est Owais Ahmed qui rafle le premier bracelet, créant ainsi la surprise générale.

Pour ce qui est d’Anthony Lellouche, on va résumer en disant qu’il fera mieux la prochaine fois ! Il a en effet était décevant pour l’instant en terminant 10eme d’un tournoi no limit Hold’em, 9eme sur le Stud hi-lo et 9eme également en Omaha/Stud hi-lo. Alors evidemment, tout n’est pas fini mais on comprend sa déception.

Pour ce qui est de Ben Lamb, presqu’inconnu sur le circuit, il se paye l’audace de terminer premier lors d’un event de PLO a 10000dollars. En additionnant ses autres victoires, il se positionne pour l’instant comme joueur de l’année potentiel des WSOP.

Pour ce qui est, enfin, de Lenny Martin, la encore, son nom ne fait pas de vagues, et pourtant ! Martin a décroché presque incognito le bracelet de tous les rêves sur le 2-7 triple draw.

Allez, on se donne rendez vous au plus vite pour la suite des événements, ou plutôt, des events !

Un jackpot de plus de trois millions d’euros

Et si les casinos traditionnels se réservaient encore cet avantage de taille, sur les casinos en ligne…? On gagne bien plus dans les casinos que sur les salles de jeux ligne

Pour la deuxième fois en deux semaines, le célèbre Magic Casino Jackpot a été gagné par un joueur qui a eu la chance de remporter des millions d’euros. Le Magic Casino Jackpot est une cagnotte progressive qui est reliée à 300 machines à sous dans une centaine de casinos traditionnels français qui ne cesse de grossir au fur et à mesure que les clients misent. Le Magic Casino Jackpot regroupe 35 casinos du groupe Barrière, 17 du groupe Joa, 16 du groupe Tranchant pour les plus connus

L’autre Jackpot qui a été décroché est celui d’un casino du groupe Joa. La chance est passée tout d’abord un 27 mars pour récompenser un retraité qui avait misé un euro et remporté 9 420 902 euros.

La deuxième une fois que la chance est passée, le 03 avril dans un casino Joa de Haute Saône, pour un jeune homme de 25 ans qui s’était fixé une mise de cinquante euros sur une machine reliée au Mega Casino Jackpot. Avec un euro il fait tomber la cagnotte incroyable de 3,4 millions d’euros !

Cette somme plutôt coquette va certainement bouleverser son existence : « Mon équipe de football d’Hérimoncourt – dans la région du Doubs, et moi, on était venu disputer un match de football. On s’est pris 5 buts et ça m’a un peu dégoûté alors je me suis dit quitte à perdre autant faire la même chose aux machines à sous ! » raconte le jeune homme millionnaire.

Cuisinier de métier, ce gagnant a pu vérifier qu’une défaite sur le terrain n’était pas synonyme de malchance. Il rêve d’acheter une maison pour lui et sa compagne, une nouvelle voiture et surtout mettre sa famille à l’abri du besoin. Chez le groupe Joa, on se félicite de la publicité qui résulte de cet événement qui fait beaucoup parler du Magic Casino Jackpot. Le groupe Joa s’attend à voir le taux de fréquentation de ses casinos augmenter jusqu’à la fin de l’année 2011. Cela dit il s’agit d’un record de jackpot depuis ces dix dernières années et peut-être faudra-t-il attendre encore un peu que la cagnotte se remplisse à nouveau.