Dernière ligne droite aux WSOP

On en est à un peu plus de la moitié et toutes celles et ceux qui ont la chance de se trouver dans l’antre du jeu, à Las Vegas, sentent bien que la pression monte de jours en jours, et donc, une pause s’impose !

Cette courte pause va être le prétexte pour apaiser les esprits et remotiver les troupes, pas les troupes françaises qui, elles, sont déjà, quoi que soit l’issue du Main Event, victorieuses avec leurs 4 bracelets obtenus (à ce jour)…personne n’en espérait autant !

Mais dans quelques jours la bataille reprendra et elle sera de taille. En effet, le titre de champion du monde est le titre le plus convoité et personne ne fera de cadeaux pour y parvenir, ou en tout cas, pour se hisser aux tables finales. Se faire remarquer au WSOP est une opportunité unique pour propulser sa carrière de joueur professionnel.

Pour ce qui est du « Grinder », alias Michael Mizrachi, le favori, il n’obtient « que » le second bracelet dans le tournoi d’Omaha Stud Split à 2500 dollars ; c’est Owais Ahmed qui rafle le premier bracelet, créant ainsi la surprise générale.

Pour ce qui est d’Anthony Lellouche, on va résumer en disant qu’il fera mieux la prochaine fois ! Il a en effet était décevant pour l’instant en terminant 10eme d’un tournoi no limit Hold’em, 9eme sur le Stud hi-lo et 9eme également en Omaha/Stud hi-lo. Alors evidemment, tout n’est pas fini mais on comprend sa déception.

Pour ce qui est de Ben Lamb, presqu’inconnu sur le circuit, il se paye l’audace de terminer premier lors d’un event de PLO a 10000dollars. En additionnant ses autres victoires, il se positionne pour l’instant comme joueur de l’année potentiel des WSOP.

Pour ce qui est, enfin, de Lenny Martin, la encore, son nom ne fait pas de vagues, et pourtant ! Martin a décroché presque incognito le bracelet de tous les rêves sur le 2-7 triple draw.

Allez, on se donne rendez vous au plus vite pour la suite des événements, ou plutôt, des events !

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.