Les jeux de casino du Massachusetts au cœur d’un conflit politique

Dans un contexte de bataille juridique ou législateurs et députés s’affronte au sujets de la législation sur le marché des jeux en ligne, l’Etat du Massachusetts est la scène de conflits politiques de plus en plus virulents. Et si il semble que la loi avance vers une légalisation des casinos traditionnels nombre de cyber-cafés viennent de se voir fermés à cause d’une activité en ligne relative aux jeux

Oui pour les jeux de casino traditionnels, non pour les jeux de casino en ligne

Martha Coakley, Ministre de la Justice de l’État du Massachusetts, à laquelle le Président Barack Obama avait montré toute son admiration lors de son éléction dirige l’État du Massachusetts d’une main de fer dit-on. Vendredi dernier alors qu’elle a présenté les préparatifs de légalisation des jeux de casino au sein de complexes hôteliers. Elle a d’autre part dans un esprit de lutte contre les activités illégales de jeux en ligne, ordonné la fermeture de l’ensemble des cyber-cafés en conséquence d’une proposition faite mi-avril.

Cette interdiction fera sans doute l’objet d’un appel des cyber-cafés devant les tribunaux et nombre de propriétaires d’infrastructures fermées au mois d’avril par les autorités demandent une révision de l’amendement. Le conseiller municipal de Fall River City, Leo Pelletier, également gérant de cyber-cafés déclare. « On pense qu’on n’est pas dans l’illégalité, et c’est pour cela qu’on va amener cette affaire devant les tribunaux »,

De l’importance des cyber-cafés

Les cyber-cafés sont très populaires aux États-Unis. Ils proposent à leurs clients outre la connection Internet, la possibilité de parier en ligne, ce qui est interdit dans plusieurs états c’est pourquoi les cyber-cafés sont souvent stigmatisés et font l’objet de déclarations les qualifiants d’ illégaux et de dangereux. En Caroline du Nord, en Floride et en Californie les cyber-cafés ont été interdits dèpuis l’année dernière, le Massachussetts ne fait que suivre cette mesure

M. Pelletier a demandé à la Ministre de la Justice, Coakley de reconsidérer sa position mais sa décision, prise vendredi dernier montre qu’elle est bien résolue à ne pas revenir sur cette décision Madame Coakley a d’ailleurs insisté sur le fait que les jeux de hasard et d’argent en ligne sont punis par la loi dans l’État du Massachussetts.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.